ringier home icon

Tout Savoir sur le Samsung Galaxy S9 et S9+

Tout Savoir sur le Samsung Galaxy S9 et S9+

Samsung double la mise en ce début 2018 en sortant des Galaxy S9 et S9+ d’apparence très proche des S8 et S8+ de l’année dernière. Pour autant, le constructeur coréen met en avant des performances améliorées et de nombreuses nouvelles fonctionnalités photo.

Un design similaire au S8

L’année dernière, Samsung frappait un grand coup avec les Galaxy S8 qui étaient les premiers à profiter de l’Infinity Display, combinant écrans incurvés et bordures réduites pour dédier la face avant à l’écran du téléphone. Un design frappant qui a su faire tourner bien des têtes. Le Galaxy S9 embarque exactement le même design, ce qui n’est pas un mal en soi. Le retour de ses formes arrondies très agréables, son petit format pratique pour une utilisation à une main et son grand écran sont plus qu’appréciés dans ce contexte.

Quelques menus détails ont tout de même changé. Le Galaxy S9 est légèrement plus épais que le Galaxy S8. On notera le placement du capteur d’empreintes à l’arrière du téléphone, qui passe enfin en bas du module photo à la verticale. Le fait qu’il soit véritablement collé au capteur photo pose problème : le trouver est plus simple qu’auparavant, mais on a tout de même encore tendance à poser ses doigts sales sur l’objectif, qui réclame de temps à autre un nettoyage.

Le dos du téléphone est somme toute assez classique en dehors de cela, avec son unique capteur photo à la forme carrée accompagné par son flash et son capteur de rythme cardiaque à sa droite (et non gauche comme sur le S8). Il est évidemment en verre afin de permettre la recharge sans fil, comme c’était déjà le cas sur le modèle précédent. On y notera tout de même l’apparition du logo « Duos » cette année, très gros et pas forcément très plaisant esthétiquement.

Un autre point négatif souligné sur le Galaxy S8 est encore présent sur ce S9 : le bouton Bixby. Si l’on comprend que Samsung veuille offrir une place de choix à son assistant, il force une position moins naturelle des boutons de volume, qui se placent trop haut sur la tranche gauche du téléphone pour être facilement accessibles.

Le Galaxy S9 permet d’accueillir deux cartes Nano SIM ou une carte nano SIM et une carte SD ainsi qu’un micro de réduction de bruit. En bas, nous retrouvons une prise jack 3,5mm, un port USB type C, le micro d’appel et une ouverture large pour les haut-parleurs stéréo

Malgré son écran d’une diagonale de 5,8 pouces, le Galaxy S9 reste très agréable à utiliser à une main et un compagnon de choix au quotidien. Il résiste également  à une immersion dans l’eau douce sur 1,50 mètre pendant 30 minutes.

Un design similaire au S8
Un design similaire au S8

Sécurité

le Galaxy S9 dispose comme le Galaxy S8 d’un scanner d’iris, d’un scanner d’empreintes digitales et d’une reconnaissance faciale propulsée par le capteur frontal. La grande nouveauté de cette année est surtout le placement du scanner d’empreintes, qui reprend une place plus naturelle en étant situé à la verticale du module photo.

Comme nous le disions dans la partie design, ce placement est meilleur mais n’est pas encore parfait. Reste que le capteur d’empreintes est toujours aussi performant : bien que sa surface soit un peu petite, il reconnaît très rapidement les empreintes.

Un nouveau mode de sécurité fait son apparition cette année : l’analyse intelligente, réponse directe au Face ID d’Apple. Ici, le scanner d’iris et la reconnaissance faciale travaillent de concert pour identifier l’utilisateur, permettant un déverrouillage rapide du téléphone par un simple appui sur le bouton de déverrouillage.

Un nouveau mode de sécurité fait son apparition cette année : l’analyse intelligente, réponse directe au Face ID d’Apple
Un nouveau mode de sécurité fait son apparition cette année : l’analyse intelligente, réponse directe au Face ID d’Apple

Appareil photo

Samsung a été très clair cette année : la star du show est son capteur photo. Si le slogan « The Camera. Reimagined » n’était pas assez clair pour vous, l’appareil photo arrière de 12 mégapixels disposant d’un objectif pouvant passer physiquement d’une ouverture en f/1.5 à une ouverture en f/2.4, présenté comme une grande exclusivité.

De quoi véritablement sauter un palier important pour la photographie sur mobile ? Une chose est sûre, les photos faites par le Galaxy S9 sont excellentes. En pleine journée, avec de très bonnes conditions lumineuses, le résultat est tout simplement bluffant. Le moindre détail est conservé, l’image reste très précise avec un joli piqué, et le HDR fait son office pour conserver les détails de la scène malgré une source lumineuse prise de face. Ici, c’est l’ouverture f/2.4 qui prime.

En conditions de basse luminosité, lorsque l’on reste sur le mode automatique, l’appareil choisira de lui-même sa bonne résolution. Ce changement, pourtant physique, ne ralentit en rien la vitesse de capture qui reste excellente. Les couleurs sont ici bien respectées, bien que les détails se mettent naturellement à manquer, qu’importe l’ouverture choisie. On constate ici plus durement la tendance qu’a l’appareil photo à privilégier les couleurs vives, parfois au détriment de la scène générale sans pour autant détruire la qualité de la photo ni la balance des couleurs.

En comparaison directe avec le Galaxy S8 en son temps, on constate une nette amélioration : la colorimétrie de l’image est bien meilleure. Quand le précédent modèle avait tendance à partir vers des tons trop chauds et parfois faire apparaître un voile blanc sur l’image, le Galaxy S9 sait maintenir sa qualité en permanence.

De nuit, on remarque de suite l’amélioration offerte par l’ouverture f/1.5 contre f/1.7 sur le modèle précédent. Dans des conditions lumineuses difficiles, le Galaxy S9 est capable de ressortir des clichés véritablement saisissants sans trop perdre en détails. Le bruit est un peu moins présent que sur les compétiteurs, l’image s’en retrouvant plus précise ce faisant, bien qu’un certain lissage apparaisse à cette occasion. Il sait heureusement se faire discret.

Un mode portrait fait également son apparition quand bien même le Galaxy S8 ne dispose que d’un seul capteur. Contrairement au Live Focus du Galaxy Note 8, il ne permet pas de régler l’intensité du flou après la capture : vous pouvez seulement définir si le flou doit être appliqué sur le sujet, sur son arrière-plan ou l’enlever complètement. Cependant, il fonctionne relativement bien et ne subit que les écarts habituels de ces rendus faits de manière logicielle : les mains et les couleurs proches posent problème.

Le S9 profite lui aussi d’un mode portrait permettant d’appliquer un effet bokeh sur vos plus beaux selfies. Sa présence en façade souligne surtout l’amélioration de l’algorithme utilisé par Samsung, qui même malgré le « mode difficile » activé (tous poils dehors) réussi à appliquer un bel effet.

Samsung a été très clair cette année : la star du show est son capteur photo
Samsung a été très clair cette année : la star du show est son capteur photo

Emoji AR

Inspiré par les emojis animés d’Apple et, plus récemment, de Huawei, Samsung a décidé d’en proposer sa propre version… À partir du visage de l’utilisateur. Il suffit de se prendre en photo et l’appareil transforme le cliché en une sorte de caricature animée qui rappelle un peu les Mii de Nintendo. Cette image est ensuite déclinée en 18 expressions (joie, colère, impatience, etc.) qu’on peut utiliser dans les messages et qui peuvent être envoyées à n’importe quel smartphone. L’idée est intéressante, mais son aboutissement est discutable. Le test que nous avons réalisé n’a produit qu’une figurine approximative. Sans l’aide des outils de personnalisation (couleur des cheveux et de la peau), il aurait fallu beaucoup d’imagination pour reconnaître le visage original.

Inspiré par les emojis animés d'Apple et, plus récemment, de Huawei, Samsung a décidé d'en proposer sa propre version
Inspiré par les emojis animés d’Apple et, plus récemment, de Huawei, Samsung a décidé d’en proposer sa propre version

Vidéo

Le Galaxy S9 est capable d’enregistrer des vidéos en définition Ultra HD (3840 x 2160 pixels) à 60 images par seconde. Si le rendu n’est pas mauvais en soi, on ne conseillera pas nécessairement de l’utiliser.

Le rendu est assez efficace en extérieur, mais beaucoup moins en intérieur comme dans le cas présent. Il reste dans la moyenne haute de ce qu’il se fait sur le marché actuellement. On appréciera également la stabilisation OIS de l’appareil pour rendre la capture fluide malgré les à-coups.

Le téléphone propose de définir en mode automatique une zone au centre de l’écran qui, lorsqu’une action est repérée, activera automatiquement un effet de ralenti. Le rendu en 720p est loin d’être propre, et réussir à capturer une séquence telle qu’on l’imaginait devient très compliqué (comme le montre l’exemple au langage fleuri ci-dessous). Il est fort heureusement possible de passer en mode manuel, plus simple à maîtriser.

PRIX ET DATE DE SORTIE

Le Samsung Galaxy S9 est disponible à Dakar Il est vendu en 3 coloris — noir carbone, ultra violet et bleu corail — avec un espace de stockage de 64 Go pour 564 000 FCFA.

Notre conclusion

Le Galaxy S9 est très joli, très puissant et très fort en photo qui est très désagréable à utiliser. Vendu au prix fort, il subit moins la concurrence des autres constructeurs du marché que celle du Galaxy S8 qui est aujourd’hui vendu moins cher et fournit sensiblement la même expérience. Aux alentours de 328 000 FCFA prix auquel on retrouve le S8 désormais.

WRITTEN BY
Yasmine Ngandu
Yasmine Ngandu, community marketer pour MaMaison et Expat-dakar. Passionnée par l’univers des réseaux sociaux, particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. Véritable produit de la génération "Y", J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2010…