ringier home icon

Tout ce qu’il faut savoir sur le Nguenté au Sénégal

Tout commence à la naissance de l’enfant

Dès que l’enfant né, sa maman, le prend et lui récite dans chaque oreille l’appel à la prière. Car pour les musulmans, tous les bébés qui arrivent dans ce monde suivent la religion des parents. Ce sont les parents qui par la suite leur enseigne les principes de la religion.

Une fois que la maman sortie de l’hôpital, elle place à la tête du lit de l’enfant un couteau enduit de charbon afin d’éloigner le sheitan (nom du diable chez les musulmans) de l’enfant. Pendant une semaine, le bébé ne doit pas rester seul. Si la maman doit s’absenter, elle appelle un membre de sa famille pour veiller sur l’enfant. Ce bébé, qui serre dans ses poings les clés du Paradis, a besoin d’être protégé.

Comment se déroule la cérémonie de baptême au Sénégal

Le baptême a lieu 8 jours après la naissance de l’enfant.
Le baptême a lieu 8 jours après la naissance de l’enfant.

Le baptême a lieu 8 jours après la naissance de l’enfant. C’est un moment très important car c’est lors de cette cérémonie que les parents vont donner à l’enfant son nom, en présence d’une personne pieuse (marabout, Imam, Aîné de la famille…) C’est pourquoi le baptême est également appelé la cérémonie d’imposition du nom.

La veille du baptême, l’enfant qui s’apprête à être baptisé se fait raser la tête car les cheveux du bébé sont considérés comme impurs. Normalement, dans la religion musulmane, l’équivalent du poids des cheveux de l’enfant doit être donné en aumône sous forme de bijoux ou de monnaie.

Le jour du baptême, après la prière du matin, les parents, la famille et les amis se rassemblent dans la maison des parents du nouveau-né. Des louanges à la famille de l’enfant sont dites et chantées, On place l’enfant dans les bras de sa marraine (badiane), le père de l’enfant lui donne le prénom de l’enfant, qui sera ensuite révélé à tout le monde.

Beaucoup de bénédictions (dwaous) sont faites par les plus pieux pour protéger l’enfant et la famille. Après la cérémonie, un mouton est sacrifié

Le baptême, la grande fête de la naissance

La fête de baptême au Sénégal
La fête de baptême au Sénégal

La fête dure toute la journée : les gens dansent, chantent, mangent le repas de fête : le lakh et le tiebou Yapp. Vers 17 heures, les femmes revêtent leurs plus beaux boubous pour la soirée. C’est vers ce moment, que les familles s’échangent des cadeaux. La maman en reçoit beaucoup, elle est au centre de la fête.

Le baptême est plus un rite social, la cérémonie religieuse est d’ailleurs assez brève, mais c’est comme toutes les fêtes au Sénégal toujours très convivial, coloré, bruyant et c’est ce qui fait tout le charme de toutes les fêtes au pays de la Teranga !

WRITTEN BY
Yasmine Ngandu
Yasmine Ngandu, community marketer pour MaMaison et Expat-dakar. Passionnée par l’univers des réseaux sociaux, particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. Véritable produit de la génération "Y", J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2010…