ringier home icon

Tabaski 2020 : les premières tendances pour les coutures

premières tendances pour la tabaski

Au Sénégal, la Tabaski, l’une des fêtes les plus attendues du calendrier musulman, sera célébrée dans moins de deux semaines. C’est plus que jamais le moment de préparer vos tenues ! Même si à cause du coronavirus l’ambiance de la fête est au ralenti, les sénégalais ne reculent devant rien pour leur “sagnsé” du soir. Cette année les tendances de la Tabaski restent classique. C’est le cas du getzner, du bazin riche, du brodé et du thioup.

Voici quelques modèles des tendances Tabaski qui devraient vous aider : que ce soit en robe, en grand boubou ou en “taille basse” :

Cette fête commémore la force de la foi d’Ibrahim (Abraham dans la tradition judéo-chrétienne) à son Dieu, symbolisée par l’épisode où il accepte de sacrifier, sur l’ordre de Dieu, son fils Ismaël , quoique le Coran ne précise pas s’il s’agit d’Isaac ou d’Ismaël. Dans la tradition judéo-chrétienne, cet épisode est appelé ligature d’Isaac, car le fils à sacrifier s’appelle Isaac. 

Après son acceptation de l’ordre divin, Dieu envoie l’archange Gabriel (Jibrīl) qui, au dernier moment, substitue à l’enfant un mouton qui servira d’offrande sacrificielle. En souvenir de cette dévotion d’Ibrahim à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal (le mouton qui a six mois ou la chèvre qui a deux ans ou le bovin qui a deux ans et qui est entré dans la troisième année lunaire ou le chameau qui a complété cinq ans) selon les règles en vigueur. 

N’oubliez pas que vous pouvez acheter vos tissus sans vous déplacer en un clic ! Bonne fête par anticipation et faites attention au mouton !

WRITTEN BY
Seynabou Sow
Community Content Marketer