ringier home icon

Tabaski 2017 : Prix de Vente de Moutons à Dakar

Prix de Vente de Moutons à Dakar

L’approche de la célébration de la fête de Tabaski, bien que remplissant les cœurs de joie, marque aussi le début des questionnements. Hommes et femmes, en particulier les pères de famille tous se posent des questions quant au meilleur mouton qu’ils vont pouvoir se procurer. Entre Azawak, Ladoum Touabir et Peul Peul, plusieurs choix possibles selon votre budget.

Coins de vente de moutons de tabaski à Dakar
Coins de vente de moutons de tabaski à Dakar

Au Sénégal, l’élevage de moutons pratiqué sur l’ensemble du pays sous des formes différentes, il est caractérisé par la diversité des races qui le compose.

Herbivore de l’ordre des ruminants, le mouton est un des plus anciens animaux domestiques. Il est répandu dans le monde entier avec un nombre de bêtes élevé montrant par là des facultés d’adaptation aux climats divers.

Au Sénégal, l’approche de la fête de tabaski est marquée par une attention plus soutenue envers les moutons : Azawak, Talaber, Ladoum, ordinaire, baly baly…sont les races les plus vues au Sénégal et se distinguent chacune selon des traits et des variables qui leur sont propres. En ce sens, leur prix de vente sur le marché est tout aussi varié. Ce prix peut atteindre un montant jugé parfois exorbitant. Depuis les années 2000, le faible niveau de reproduction des moutons noté dans l’étendue du territoire confronté à la demande croissante d’une population grandissante, a eu pour conséquence une augmentation importante des prix de vente des moutons. En 2010, le cheptel ovin du Sénégal , était composait d’un effectif estimé à environ 2.500.000 têtes ne couvrant que 18% des besoins d’une population dont la croissance régulière est estimée à 3%.

La Race de mouton ordinaire dite “Peul Peul”

Race de mouton peul peul.
Race de mouton peul peul.

La race “Peul peul” est une race ovine sahélienne classique. Caractérisée par sa taille moyenne (0,65 à 0,75 m ). Son poids moyen à un an est de 29 et 25 kg respectivement chez le mâle et la femelle.

Originaire de la zone sylvo-pastorale où la pluviométrie est de 266 mm (1968-1986). Cette race de moutons qui s’acquierait en moyenne entre 50.000 et 75 000 et rarement 100.000 fCFA. En 2016 à la Seras, sis à Yarakh, nul ne pouvait en acquérir en deçà des 100.000-120.000 fcfa.

La race Touabir

Mouton touabir
Mouton touabir

Encore appelé mouton maure à poil ras, il se caractérise par une haute taille (0,7 à 0,90 m) avec un poids à un an de 36 et 32 kg respectivement chez le mâl et la femelle, un cou long et fort chez le bélier, son garrot est saillant et son dos ensellé, l’épaule plaquée et la poitrine serrée. Élevé dans la zone du fleuve et dans la zone sylvo-pastorale du Sénégal. Cette race de moutons est particulièrement préférée par bon nombre Sénégalais en raison de la qualité de sa viande. Relative conséquence de cet attrait, son prix assez élevé en tout temps. Un Touabir se vend généralement entre 190.000 et 250.000 pour un bon mouton de tabaski. Cependant, en raison de l’absence de politiques de suivi des prix de vente du bétail sur le marché, les vendeurs selon leurs investissements fixent librement leur prix qui peut varier fortement.

La Race Baly Baly

Mouton de la race bali bali
Mouton de la race bali bali

Originaires du Mali, les moutons de la race Baly Baly, encore appelés moutons Touaregs, sont principalement élevés dans zone nord du pays et au Nigéria. Ils se subdivisent en deux sous-races différentes de par leur taille : le grand mouton Targui ( convexiligne, longiligne,et hypermétriques ) et le petit mouton targui (convexiligne, longiligne et eumétrique ) avec un critère commun, leur longue oreille qui dépasse largement la norme des moutons. Les Baly Baly sont introduits en masse dans le pays des mois avant l’arrivée de la Tabaski la plupart du temps par des privés dans le cadre d’opérations saisonnières de ventes de mouton. Leur prix est fluctuant et aussi très dépendant des frais enregistrés en cours de route et de ceux liés à la location de l’espace occupé dans les lieux de vente.

La Race Ladoum

Mouton de race ladoum
Mouton de race ladoum

Née d’un croisement entre Toubabeer et Baly Baly, les moutons Ladoum se caractérisent par leur taille longue, leur cou large et un gabarit assez remarquable. C’est un mouton très noble, son élevage est excessivement difficile et demande beaucoup d’entretien. Ce qui fait que pour s’en procurer un bon bélier pour la Tabaski, il faut compter entre 300.000 et 600.000 fcfa. 

Même si cette situation a incité les pouvoirs publics à adopter et à mettre en place de nouvelles stratégies pour l’augmentation des espèces de moutons au Sénégal, une place de choix vous est réservé sur notre plateforme pour trouver de bons moutons de votre choix.

WRITTEN BY
Mohamed Fall
Mohamed Fall est un jeune blogueur professionnel qui a fait ses études supérieures à l’Ufr Crac de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Exerce en tant blogueur pour Expat-Dakar et spécialiste de l’immobilier au Sénégal pour MaMamaison.sn.