ringier home icon

Mariage : quel budget pour la vie commune ?

Mariage : quel budget pour la vie commune ?

 

Pour un jeune couple, une fois passées l’euphorie du mariage et les célébrations, vient l’étape de la vie commune. C’est une toute nouvelle vie qui commence, dans laquelle vous aurez à mettre vos biens en commun et à construire votre propre foyer. Vous aurez donc besoin de budgétiser les différentes dépenses qui vous attendent.

Le logement

Lorsque vous commencez votre vie ensemble, il est tout à fait naturel de vouloir vous installer dans un nouvel endroit qui vous appartient. Alors, acheter ou louer ? Maison ou appartement ? C’est une question à laquelle vous seuls pouvez répondre, mais si vous êtes encore jeunes vous voudrez peut-être louer un appartement ou une petite maison. Cette option vous laissera une meilleure marge de manœuvre pour épargner et investir plus tard.

Le logement

Que vous louiez ou que vous achetiez (en contractant un prêt), les coûts de logement représenteront environ 34% de votre budget mensuel. Autant dire que ces frais pèseront lourd sur votre budget : il est donc important de faire le bon choix. Consultez cet article pour connaître tous les facteurs à prendre en compte avant de vous décider.

Le mobilier et l’électroménager

Parmi vos cadeaux de mariage, vous trouverez sûrement beaucoup de vaisselles… Voilà au moins une chose que vous pouvez rayer de votre liste. Vous recevrez éventuellement quelques meubles aussi, que vous pourrez combiner à ceux que vous aviez déjà dans votre ancien logement. Mais vous aurez toujours besoin de faire une liste de ceux que vous devrez acheter :

  • La chambre à coucher : dont le lit, l’armoire et éventuellement la commode;
  • Le salon : fauteuils, canapés, tables et accessoires (rideaux, tapis, etc.) ;
  • L’électroménager : réfrigérateur, climatiseur, etc.

Le mobilier

Vous devrez également prévoir une marge pour la décoration. Tous ces équipements peuvent vous revenir assez cher, surtout si vous effectuez ces achats d’un seul coup. Il est important de faire des prévisions, d’évaluer les prix et d’épargner pendant un certain temps, avant même le mariage si possible. Ne vous inquiétez pas, nous avons quelques bonnes idées pour vous aider à meubler votre logement sans vous ruiner.

Les dépenses quotidiennes

Lorsque vous venez juste de vous marier, vous êtes tentés de croire que vous pourrez vivre d’amour et d’eau fraîche… Mais à un moment donné, vous vous demanderez ce qui est prévu pour le déjeuner. Selon une étude, près de 13% du budget mensuel va à l’alimentation. Ce sont donc des dépenses à ne pas négliger et à budgétiser chaque mois, idéalement.

Les dépenses quotidiennes

Il est facile d’oublier les petites choses qui sont si nécessaires dans une maison comme les produits et équipements de nettoyage. Pourtant, si vous faites le calcul, ce sont des petites dépenses qui reviennent de façon récurrente. N’oubliez donc pas de prévoir dans votre budget lessives, détergents, balais, serpillières, etc. A cela s’ajoute le linge de maison que vous aurez besoin de changer régulièrement : draps, taies d’oreiller, couvertures, serviettes de bain, et torchons entre autres.

Le transport, quant à lui, peut occuper jusqu’à 17,6% de votre budget mensuel. Le carburant de la voiture, le prix du taxi ou les tickets de bus sont à prévoir dans la répartition du budget. Si vous n’êtes pas déjà véhiculés, l’achat d’une voiture peut aussi être discuté sur le moyen ou le long-terme afin de faciliter vos déplacements. Dans ce cas, il vous faudra épargner pour ce projet précis.

Le transport

Dernier point, mais non des moindres, le divertissement. Vous aurez besoin de vous changer les idées de temps à autres en allant au restaurant, au cinéma, ou même en voyageant. Essayez donc de réserver une partie de votre budget à ces activités, qui pourrait éventuellement servir pour des dépenses imprévues comme un événement familial par exemple.

L’épargne

Il peut être difficile d’épargner si vous êtes jeunes et que vous commencez tout juste votre carrière et votre vie conjugale. Cependant, si votre voiture tombe en panne ou que vous avez une urgence médicale (touchons du bois), vous serez heureux d’avoir des fonds disponibles. Il est donc recommandé d’économiser 5 à 10% de votre revenu chaque mois : cela vous sera non seulement utile en cas d’imprévu, mais vous en aurez aussi besoin si la famille venait à s’agrandir.

WRITTEN BY
Oulimata
Performance & Acquisition Marketer chez ROAM